Retour d'expérience :

Liebherr

L’asset tracking,

une solution
d’optimisation des
flux de production

Télécharger la vesion PDF
La productivité d’une chaîne d’assemblage peut se trouver sévèrement impactée par le manque de visibilité ou la perte temporaire d’un chariot de transport de pièces ou d’un ordre de fabrication qui transite entre plusieurs sites. Les solutions logicielles de pilotage de la production, ou même les systèmes de scan codes, ne permettent pas toujours de suivre à la trace chacun de ces actifs-clés. Pour Liebherr-Aerospace Toulouse, c’est l’IoT qui fut la solution idéale de tracking de ses chariots logistiques.
Sommaire
INTRODUCTION ET RÉSUMÉ
PARTIE 1 : LA PROBLÉMATIQUE
PARTIE 2 : DATA PROSPECTION
étudier le problème en profondeur
PARTIE 3 : PROJECT DESIGN
le sourcing d’une solution adéquate
PARTIE 4 : PROJECT RUN
Test & résultats
CONCLUSION
PRÉSENTATION IOT VALLEY & CONTACT
La productivité d’une chaîne d’assemblage peut se trouver sévèrement impactée par le manque de visibilité ou la perte temporaire d’un chariot de transport de pièces ou d’un ordre de fabrication qui transite entre plusieurs sites. Les solutions logicielles de pilotage de la production, ou même les systèmes de scan codes, ne permettent pas toujours de suivre à la trace chacun de ces actifs-clés. Pour Liebherr-Aerospace Toulouse, c’est l’IoT qui fut la solution idéale de tracking de ses chariots logistiques.
Le partenaire
LIEBHERR
Ce document a vocation à illustrer par l’exemple les étapes d’une démarche d’innovation réussie, au travers de l’étude d’un cas d’usage mené par l’IoT Valley pour le compte de Liebherr-Aerospace Toulouse. En sélectionnant la solution adéquate, un industriel est potentiellement capable de connaître la position de chacun de ses actifs clés pour gagner un temps considérable dans ses opérations.
Les faits
Les ordres de fabrication passent par un flux logistique en plusieurs étapes, etchangent de site. Certaines étapes prennent du retard et désorganisent lachaîne logistique jusqu’à la livraison.
LE PROBLÈME :
Liebherr-Aerospace Toulouse ne connaît pas la position de ces ordres de fabrication.
L’ANALYSE :
Il n’est pas possible de suivre efficacement les ordres de fabrication sans affecter le SI de Liebherr-Aerospace Toulouse
LA SOLUTION :
Le tracking des chariots logistiques, qui transportent les ordres de fabrication.
Partie 1
Le problème
Liebherr-Aerospace Toulouse manque de visibilité sur ses ordres de fabrication de pièces mécaniques de précision pour les systèmes d’air aéronautiques. Cet irritant a été identifié au terme de plusieurs ateliers organisés par l’IoT Valley sur les sites de son partenaire, avec la participation des responsables métiers et des opérateurs. Cette mise en situation de l’équipe d’innovation est cruciale pour prendre toute la mesure d’une problématique, la contextualiser et comprendre ses sources.

La chaîne de production de Liebherr-Aerospace Toulouse étant répartie en plusieurs sites (internes ou externes) afin de continuer l'assemblage des pièces ou de livrer le système fini, il arrive fréquemment qu’une étape prenne du retard. Lorsque les ordres de fabrication sont expédiés sur d’autres sites, les opérateurs de Liebherr-Aerospace Toulouse n'ont pas d'informations quant à leur date de retour.Cette situation désorganise totalement la chaîne de production et de logistique, jusqu’à la livraison.
“Lorsque les OF quittent l’usine nous n’avons pas de visibilité sur la date de retour et les retards sont fréquents”
Benoit, Responsable secteur Méthodes générales de
Liebherr-Aerospace Toulouse
Manque de visibilité sur les retards des sous-traitants de l’entreprise
Manque de traçabilité avec les transporteurs : l’entreprise ne sait pas si ses transporteurs respectent leurs engagements (pouvant ainsi engendrer des coûts de transport plus élevés).
Pas d’outil disponible au sein de l’entreprise afin de lui permettre de localiser ses OF.
Acculturation
Appréhender la data comme un levier de transformation de l’entreprise
Data value prospection
Cibler les - périmètres / actifs / thématiques à adresser- processus à automatiser -problématiques métier à résoudre et identifier les gisements de valeur associés
Efficience opérationnelle Optimisation des coûts
Création de nouveaux services
Revenus complémen-taires
Project design
Acquérir ou concevoir la meilleure solution IoT :
- sourcing de solutions à l’échelle européenne
- design de MVP sur mesure piloté par l’IoT Valley pour répondre aux problématiques et définir le coût de la solution
Project Run
Expérimenter et évaluer la qualité de la réponse de la solution à la problématique (fonctionnelle et ROI/business)
Préparer le plan d’industrialisation (cadrage périmètre, offre et choix techniques, budget, gouvernance, roadmaps opérationnelles …)
La solution apparaît clairement : suivre les ordres de fabrication offrirait aux équipes la visibilité nécessaire à l’organisation de la chaîne logistique. Cela nécessite cependant une intégration de la solution au système d’information de Liebherr-Aerospace Toulouse. Cette possibilité est écartée, car cela nécessite trop de ressources, d’énergie et de temps en cas de déploiement du projet.
Le suivi des ordres de fabrication
L’ordre de fabrication est le lien opérationnel entre commande et fabrication, la pièce maîtresse du lancement et du suivi de la production. Il regroupe l’ensemble des informations nécessaires au chef d'atelier et aux opérateurs. Il permet aussi de suivre l’état d'avancement de la fabrication d’un système, et son planning d'ordonnancement des tâches. La plupart des solutions de suivi des ordres de fabrication se présentent sous la forme d’un module dédié au sein de l’ERP et du MES.L’usage d’un poste informatique s'intègre cependant avec beaucoup de frictions aux tâches manuelles d’un opérateur de ligne de production.
Partie 2
Data prospection
Étudier le problème en profondeur
Ne pouvant pas adresser le problème par l'intermédiaire des ordres de fabrication, il faut désormais approfondir autour de leur usage pour trouver une autre approche.

Un questionnaire est réalisé afin de comprendre l'expérience utilisateur des opérateurs, au plus proche du terrain. L’objectif est de détailler la manière dont un flux logistique s’organise au sein de l’entreprise, d’identifier les acteurs-clés mobilisés et de formuler les problèmes rencontrés ainsi que leurs conséquences.

Cette étape est riche en enseignements. Chaque pièce ou équipement produit par Liebherr-Aerospace Toulouse est transporté sur des chariots en interne (entre le site de Toulouse et le site de Campsas) ou en externe (avec d'autres industriels impliqués dans la chaîne de montage). Par conséquent, pour trouver un équipement, et donc son ordre de fabrication, il suffit donc de trouver le chariot correspondant.
Pour les logisticiens de Liebherr-Aerospace :
“Les chariots sont pratiques pour le transport. En revanche, dès qu'un chariot se perd dans la nature, c'est un calvaire pour le retrouver”

“En plus, il nous faut parfois acheter de nouveaux chariots car nous n'en avonsplus de disponibles sous la main. Or, certains "dorment" dans des entrepôtsmais nous ne savons pas les localiser”
Les chariots de transport seraient donc potentiellement à même de répondre aux questions des logisticiens : Quand ? Où ? Pourquoi ?

Mais Liebherr-Aerospace Toulouse ne dispose à ce jour pas de moyens lui permettant de localiser ses chariots.
Sous-problème
1
Retard/
allongement dans les cycles de fabrications
2
Sur-commande de chariots
3
Informations pour localiser les chariots, et débloquer les flux)
Pourquoi n'est-il pas encore résolu
Pas de moyens de connaître la localisation et les anomalies qui génèrent des retards logistiques
Pas de moyen d’avoir un inventaire des chariots disponible par zones de stockages et de transition
Pas de moyen de pilotage centralisé et en temps réel du parc de chariots
Ces 3 sous-problèmes sont sources d'enjeux opérationnels pour l’entreprise à plusieurs niveaux :
Production :
optimisation des cycles de fabrication
logistique :
meilleure gestion des parcs de chariots
budget :
optimisation des coûts non-récurrents (moins d'achat de chariots)
Ressources Humaines :
libérer du temps aux logisticiens sur des actions à plus forte valeur ajoutée
L’asset tracking, une solution multi-usage L’asset tracking consiste à géolocaliser les actifs clés d’une entreprise : outils, matériel, matières premières, ressources humaines, flotte automobile, etc. Il permet notamment de mieux comprendre ses flux et d’améliorer ses process, de réduire les pertes et les vols d’équipements ou de marchandises, ou même de s’assurer du bon suivi des consignes ou de la sécurité de ses salariés
Partie 3
Project design
Le cahier des charges de la solution

Ce document a naturellement été rédigé en collaboration avec les équipes terrain de Liebherr-Aerospace Toulouse, afin de prendre en compte l'ensemble de contraintes techniques et organisationnelles auxquelles la solution devra répondre au niveau du matériel (ergonomie, autonomie), du réseau et de la remontée de données.

Les trois principales fonctionnalités “must have” attendues :

1. Définir les zones et périodes de départs des chargements et des arrivées (à la journée pour avoir l’information de la position en fonction des routines logistiques de Liebherr) grâce à l’installation de capteurs IoT et une solution de géolocalisation indoor / outdoor.
2. Faire l’inventaire des chariots dans la zone de stockage du bâtiment (<30 mètres)
3. Alerter les logisticiens si le chariot reste trop longtemps dans une zone ou hors d’une zone cible via la fonctionnalité d’alerting de geofencing/geozones.

De plus, comme dans tout projet IoT industriel, il est important de penser également à l’autonomie et à la robustesse du capteur.Pour une expérimentation, classer les fonctionnalités par ordre d’importance permet d’éviter de perdre du temps sur les plus superflues d’entre elles.

Fonctionnalités clés du pilote
1. Localisation centralisée de tous les chariots du site.
2. Inventaire automatisé des chariots disponibles par zones de stockage et de transitions.
3. Optimisation de l’utilisation de la flotte de chariot.
4. Alertes automatisées lors des retards logistiques.
Fonctionnalités “Nice to have” non-indispensable
1. Localisation des chariots dans les différents bâtiments
2. Pouvoir mettre des commentaires liés aux devices pour faciliter les opérations de maintenance
3. Données de départs, arrivées et localisation à la demande en temps réel
Fonctionnalités à exclure du Poc mais envisageable pour déploiement
Développement spécifique (aucun développement spécifique n’est identifié comme nécessaire, afin de faciliter le déroulement du pilote, aucun développement spécifique ne sera rajouté en cours de la phase pilote. Mais pourra faire partie si nécessaire des recommandations pour une industrialisation de la solution)
La chasse aux startups : la solution existe-elle sur le marché ?
L’équipe d’innovation passe ensuite à la phase de sourcing de startups qui pourraient répondre au cahier des charges. Elle s’appuie pour cela sur une base de données des startups IoT alimentée en continu par l’IoT Valley, riche de plus de 5000 solutions numériques, hardware et software, ainsi que sur l’écosystème de l’association qui regroupe plus de 600 experts multisectoriels et 10 ans d’expérience en développement collaboratif et entrepreneurial.

La phase de sourcing se décompose en 4 étapes :
Une dizaine de jeunes pousses françaises et européennes passent la phase de démo.Trois sont présentées à Liebherr-Aerospace Toulouse - tout d'abord aux participants dela phase de délimitation du périmètre d’innovation, puis au comité d’innovation deLiebherr-Aerospace.

C'est finalement Sensolus, une startup belge, qui se distingue selon la grille d'analysepréétablie. Cinq ans d'autonomie pour le capteur, une intégration de plusieurs technologies de géolocalisation (garantissant une traçabilité indoor et outdoor) ainsi qu’uneplateforme SaaS vraiment intuitive font office d’avantages concurrentiels pour cettesolution.

Le comité production suit cette recommandation, et Sensolus devient la solution à mettre en œuvre pour la phase pilote.
Automobile
Jusqu’à 5 ans
Localisation
GPS, BLE, LPWAN
Réseau Sigfox
Infrastructure nécessaire
Non
Mise à jour
A distance
Interface Web Configurable
✔✔✔
Coût/chariot
Clients
Airbus, Suez Belgique,..
Le projet pilote pour valider les hypothèses
La clé de la réussite d’un projet pilote est l'alignement entre les différents acteurs - ici, Liebherr-Aerospace Toulouse, Sensolus et l’IoT Valley. Un groupe de travail dédié à ce test est formé, et prépare le cadre de l’expérimentation :
Infographie :
Les contours de l’expérimentation
Nombre de capteurs
24 {1 par chariot}
Périmètre des flux des chariots
(représentatifs des flux de chariots opérés chaque jour par
Liebherr-Aerospace Toulouse) :
1er flux :
Site Liebherr-Aerospace Toulouse >
Autre site de Liebherr-Aerospace Toulouse.
2ème flux :
Site Liebherr-Aerospace Toulouse > Site Client >
Site Liebherr-Aerospace Toulouse
Durée du projet pilote
3 mois
Coût
5000€ environ
Accès à la plateforme SaaS
24 {1 par chariot}
3 KPIs
Taux de fiabilité des remontée de données de localisation, taux de précision de l’inventaire des chariots disponibles, taux de satisfaction pour les utilisateurs de la solution
Élément de cadrage - Roadmap
Partie 4
Project run
Le projet pilote pour valider les hypothèses
La clé de la réussite d’un projet pilote est l'alignement entre les différents acteurs - ici, Liebherr-Aerospace Toulouse, Sensolus et l’IoT Valley. Un groupe de travail dédié à ce test est formé, et prépare le cadre de l’expérimentation :
Localiser la position des chariots à la ½ journée
Faire un inventaire des chariots disponibles dans les zones de stockage
Optimiser leur temps pour la gestion des flux
En parallèle de la valeur métier, le ROI financier comme valeur fondamentale pour déployer le projet à grande échelle

Une fois les données récoltées, la direction administrative et financière s’affaire à estimer le retour sur investissement (ROI) d’un déploiement à grande échelle.
Gains
Coûts
En temps / homme :
service logistique, service clients (récurrent)
Hardware : capteurs BLE/WIFI/GPS (à l'achat)
En économies d'achat de nouveaux chariots (plus de perte de chariots)
Réseau Sigfox (récurrent)
Plateforme SaaS Sensolus (récurrent)
“Nous avions tendance à sur-commander des chariots pour répondre à la demande car nous n'avions pas suffisamment de maîtrise de notre chaîne logistique”
Corentin Plo,
Responsable de groupe logistique chez Liebherr-Aerospace
Avec la valorisation de chaque poste, Liebherr-Aerospace Toulouse estime un ROI à 23 mois.
Le ROI est inférieur à 24 mois, limite posée par Liebherr-Aerospace Toulouse pour déployer tout projet d'innovation visant à développer l'efficacité opérationnelle.

Au niveau qualitatif, le déploiement de la solution à l'échelle de l’entreprise devrait permettre de débloquer des avantages compétitifs :
Pour les opérateurs : moins de litiges et plus de productivité grâce au suivilogistique
Pour les managers : réduction des retards et optimisation des flux
Pour la direction : satisfaction client
Conclusion
Les facteurs clés de succès de ce projet
Un projet comme celui-ci n'aurait pas pu aboutir sans :
Un respect et un alignement autour de la méthodologie de travail
Des comités de production avec une fréquence soutenue et une représentation des parties prenantes
Des points hebdomadaires Liebherr-Aerospace Toulouse/IoT Valley
Un fort engagement des porteurs de projet
Le support et l'appui de la Direction de Liebherr-Aerospace Toulouse
L'intégration de l'ensemble des parties prenantes du projet en amont
L’efficacité opérationnelle de Sensolus
L’objectif est désormais de déployer la solution sur 1500 chariots répartis entre deux sites en France et un en Allemagne.
Par ses méthodes, son expérience et la richesse de son écosystème de partenaires et d’innovateurs, l’IoT Valley est la seule association capable d’accompagner petits et grands artisans de la révolution des données industrielles à chaque étape de leur projet.

La première étape de notre accompagnement consiste à prouver le bien-fondé des initiatives basées sur la donnée. Nous vous aidons à délimiter le meilleur périmètre d’innovation, en partant de l’étude de vos problématiques métier.La deuxième étape consiste à considérer et à traiter la donnée comme un capital, pour résoudre des problèmes à grande échelle avec un retour sur investissement maximisé, et même découvrir de nouveaux gisements de valeur. Notre expertise IoT vous guidera depuis l'extraction jusqu'à la visualisation des données traitées sur une plateforme logicielle, en ciblant un coût de captation toujours inférieur aux bénéfices attendus.L’association peut à la fois sourcer des solutions existantes ou en créer, et vous accompagner dans leur déploiement à l’échelle.

231, rue Pierre et Marie Curie 31670 Labège    -    +33 (0)5 82 08 07 87